750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crème de potiron

 Parce qu'il n'y a pas que le foie gras et les huîtres en ces jours de fête

 

PC220187

Pour 6 personnes

600 gr de chair de potiron

200 gr de Ricotta

1 oigon

1 blanc de poireau

1,5 litre de bouillon de volaille

2 c. à s. d'huile d'olive

Sel, poivre

PC220186

Prépartion de la crème : (recette originale d'Alain Ducasse)

Coupez l'oigon et le poireau en lamelles fines.

Dans un faitout, faites-les revenir dans l'huile chaude à feu moyen pendant 1 minutes.

Ajoutez la chair de potiron coupée en morceaux.

Assaisonnez et mélangez.

Versez le bouillon de volaille.

Mélangez et laissez mijoter à feu doux pendant 45 minutes.

Ajoutez la Ricotta.

Mixer la prparation à l'aide d'un mixer plongeant.

Rectifiiez l'assaisonnement.

 

Finition & présentation :

Dans une poêle, faitres dorer 120gr de lardons à feu vif sans matière grasse.

Hors du feu, ajoutez 15 cl de crème liquide. Laisser infuser 15 minutes. Mixez la préparation. Passez au chinois. Verser dans un siphon la crème aux lardons. Réservez 2 heures au réfrigérateur.

Versez la crème de potiron chaude dans des verres à Téquila, ajoutez  la mousse de crème aux lardons bien froide.

Un tour de moulin à poivre ou une pincée de piment d'Epelette au dessus de chaque verrine.

Servez aussitôt !

PC220191

 

Il n'est pas évident de découper un potiron. Pour cela, utilisez un grand couteau avec un grand manche. Pour l'éplucher, j'utilise un couteau économe. Une fois coupé en petits morceaux, vous pouvez alors enlever les graines, les fibres et la peau.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

A travers la cuisine, j'aime partager et faire plaisir à ma famille, mes amis. J'aime plus que tout ces moments où l'on se retrouve autour de la table. Autodidacte, j'enrichie ma passion au grès de mes rencontres et biensur de mes essais !
Voir le profil de Gwen sur le portail Overblog

Commenter cet article